Être Maîtresse est une vocation, et même un long chemin. Au fil du temps mes goûts s’affinent ou changent, mes pratiques évoluent. Je ne domine pas aujourd’hui comme je dominais hier. Bonne nouvelle, je déteste autant me répéter que m’ennuyer !

Cela dit, l’essentiel demeure :

– mon souci du consentement, surtout dans les jeux « tendus ».
– mon refus absolu des drogues qui modifient l’état de conscience.

En ce moment j’aime moins

  • Les séances dédiées au fétichisme exclusif du pied. Je le pratique cependant volontiers couplé à d’autres jeux.
  • La féminisation qui se veut humiliante. Féministe, je n’apprécie pas le raccourci « m’habiller et me comporter en femme = humiliation », et encore moins de travestir les hommes en vulgaires caricatures de femme. Dans la même veine, la putification me déplaît.
  • La sissyfication.
  • L’animalisation (pet play). Les masques de chien me mettent mal à l’aise.
  • La dégradation physique et psychologique (mettre votre tête dans les toilettes, hurler des insultes…).
  • Le latex et le vinyle. Vous êtes fétichiste de ces matières ? Il vaut mieux contacter une Maîtresse qui l’est également.
  • Une approche gynarchique de la domination.

Je n’aime pas, je ne pratique pas

  • Les  sondes urétrales et le medplaylavementsinjections, prises de sang.
  • Le fouet. Je veux dire, un vrai fouet.
  • La régression infantile, les couches (ABDL), les scénarios incestueux.
  • L’humiliation à caractère religieux et/ou racial.
  • Le masochisme poussé : ballbusting intense, coups de poings, passages à tabac, etc.. D’expérience, j’ai peu d’affinités avec les masochistes d’âge mûr.
  • Le fireplay, le marquage permanent type branding.
  • La domination virtuelle, la domination financière, les correspondances érotiques, le chantage (blackmail).

Mes limites

  • La nudité (je ne domine pas nue), le switch (je ne suis pas soumise), les rapports intimes, cunnilingus et anulingus.
  • La scatologie et le vomi.
  • Je ne domine pas les femmes, et encore moins les femmes devant les hommes.


IMPORTANT !

Je ne suis ni soumise, ni escorte.
Mes prestations ne comprennent pas de rapports sexuels
.
Une « liste de souhaits » ne saurait définir le contenu de notre séance. Je peux ne pas la suivre ou interrompre le jeu en cours si je le juge bon.